Autonomie maison : comment accéder à l’indépendance énergétique ?

Electrical engineers are using laptops to monitor the operation of the solar rooftop. Renewable energy concepts.

S’il était inimaginable auparavant d’habiter dans une maison autonome, il est désormais possible de concrétiser ce rêve grâce aux diverses solutions disponibles. L’autonomie d’une maison se traduit par la capacité de cette dernière à produire de l’énergie sans recourir à aucune ressource extérieure. Bien que l’investissement nécessaire à la mise en place de ce concept soit important, il n’en demeure pas moins une solution économique et écologique. Pour parvenir à mettre en place une maison autonome en électricité et en eau, il existe quelques solutions que vous pouvez mettre en place. 

Solutions pour être autonome en électricité

Certes, utiliser un comparatif fournisseur énergie vous permet de trouver des offres intéressantes pour réduire votre facture d’électricité. Cependant, vous pouvez réaliser d’importantes économies en optant pour une maison autonome. Pour accéder à l’indépendance énergétique, quelques solutions se présentent à vous. 

  • Les panneaux solaires

Les panneaux solaires demeurent la meilleure solution pour parvenir à une indépendance en électricité. Le concept se traduit par la récupération des rayons solaires, à l’aide des cellules photovoltaïques, qui vont être converties en énergie. Cette solution peut être adoptée aussi bien par les particuliers que par les entreprises. La puissance d’électricité moyenne fournie par une cellule photovoltaïque est de 100 kWh pour un panneau de 1 m². Cette puissance peut augmenter en fonction de chaque fabricant. 

Pour profiter de suffisamment d’électricité, il est important que vous placiez vos panneaux à un endroit profitant d’une bonne exposition solaire. Comme pour la puissance, le coût d’un panneau solaire varie en fonction de 2 points. Il s’agit des dimensions et de la nature des cellules du panneau. Celles-ci sont disponibles en silicium poly cristallin, en silicium monocristallin ou amorphe. Pour faire le choix, n’hésitez pas à comparer les offres via un site spécialisé. 

  • Les éoliennes 

Pour faire des économies sur les dépenses énergétiques et réussir une indépendance en électricité, les éoliennes sont des alternatives efficaces. Cette technique fait appel au vent dans la production d’électricité. Plus la force du vent est conséquente, plus le rendement des éoliennes est important. Il en est de même pour les dimensions de leurs pales. Vous pouvez trouver sur le marché tout un panel d’éolienne avec divers designs et tailles. 

Si vous habitez dans une localité où il y a une forte puissance de vent, vous pouvez opter pour des éoliennes proposant un rendement de 2 à 3 MW. 

  • L’Hydro turbine

Il s’agit d’une solution qui consiste à produire de l’électricité à l’aide d’une turbine et d’un alternateur. Si la première sert à actionner l’eau, le second dispositif a pour fonction de convertir l’énergie obtenue en courant électrique. 

Chacune de ces solutions peut être utilisée pour alimenter l’ensemble de votre système électrique et chauffage. Il permet par exemple de vous éviter l’installation d’une chaudière à gaz. 

Solutions pour être autonome en eau

En plus de réduire votre facture de gaz et d’électricité, l’indépendance énergétique peut également vous permettre une réduction de vos dépenses en eau. Il existe effectivement des solutions vous permettant de vous affranchir du réseau en eau. 

  • Récupérer de l’eau de pluie 

Cette solution est la plus adéquate pour vous garantir une indépendance en ressources. La récupération d’eau de pluie vous assure un contrôle efficace de la qualité de l’eau. Pour cela, la pluie tombe sur le toit avant d’être acheminée vers des citernes extérieures par le biais des gouttières. Si vous envisagez d’opter pour cette alternative, équipez votre toiture par des tôles galvanisées ou par des ardoises. 

  • Recourir à un puits artésien

Utiliser un puits artésien est une option à favoriser pour parvenir à une indépendance en eau dans votre maison. Cependant, cette solution ne vous garantit pas une eau de qualité avec les menaces de contamination des nappes phréatiques par des eaux salies. 

  • Se brancher à l’aqueduc municipal

Bien que le branchement à l’aqueduc municipal soit l’option la plus facile, cette solution s’avère être coûteuse. Par ailleurs, elle ne permet pas un contrôle rigoureux de la qualité de l’eau, notamment à cause de la tuyauterie qui assure son acheminement vers votre maison. 

Accéder à l’autonomie pour un ménage c’est devenir indépendant des différents réseaux de distribution d’eau et d’électricité. Les principaux avantages sont d’ordre écologique et financier.

Laisser une réponse