Les conséquences d’un mauvais sommier sur votre sommeil

Matelas à mémoire de forme, housse anti-allergène et antiacarienne, lit articulé avec tête et pieds relevables… Si la literie a reçu autant d’innovation, c’est pour assurer notre confort et préserver notre bien-être. En effet, les spécialistes du sommeil ont constaté que le mauvais couchage est responsable de l’insomnie et de nombreux autres problèmes de santé.

Le mauvais lit et l’insomnie

En absorbant les mouvements et en assurant la suspension du matelas, le sommier est un élément incontournable de la literie. Il contribue au confort de votre lit tout préservant la longévité de votre matelas. Mais en cas de mauvais choix, il peut vous priver d’un sommeil réparateur. Les lattes qui grincent ou les ressorts qui piquent votre bas du dos vous réveillent malgré vous.

De même, un couchage trop raide fera mal à vos points d’appui. Si le couchage est trop mou, vous vous enfoncerez dedans, et vous serez dans une position inconfortable. Toutes ces gênes vous empêcheront de dormir paisiblement.

Somnolence

Lorsque vous manquez de sommeil la nuit à cause d’une mauvaise literie, votre corps réclame automatiquement son dû. Vous ressentirez alors l’envie de dormir tout au long de la journée. Or, la somnolence peut être dangereuse, car elle fait baisser votre vigilance. Vous pouvez notamment créer un accident si vous conduisez ou si vous travaillez dans une machinerie.

Le pire, c’est lorsque vous ne pouvez pas combler l’insuffisance de sommeil en faisant une longue sieste. En effet, dormir plus de 30 minutes pendant la journée peut aussi vous empêcher de dormir la nuit. Et c’est un cercle vicieux qui s’installe.

Fatigue

La carence de sommeil entraîne inévitablement un manque de repos. Ce qui veut dire que l’insomniaque ressentira la fatigue tout au long de la journée. Et l’on sait que la fatigue entraîne beaucoup d’autres conséquences. Elle peut limiter vos capacités à effectuer vos activités quotidiennes. Vous allez peut-être vous assoupir au lieu de faire du sport ou au lieu de préparer vos repas. Cela ne fait que perturber votre qualité de vie.

Baisse de productivité

La réaction en chaîne continue ; la fatigue due à l’insomnie entraîne une baisse de productivité. C’est pareil si vous faites une activité intellectuelle. Le mal de tête et la baisse de concentration causés par l’insuffisance de sommeil ne vous permettent pas de réfléchir à 100 %.

Problème de mémoire

L’insomnie est également responsable de problème de mémoire. En effet, c’est pendant le sommeil que le cerveau trie et arrange toutes les informations qu’il a reçues de la journée. Une bonne nuit réparatrice lui permet donc d’enregistrer les informations importantes. Sans sommeil, le processus de mémorisation se passe mal.

Aggravation des maux de dos et de nuque

Si vous avez mal au dos, dormir sur un lit adapté est recommandé. En effet, une mauvaise literie ne fait qu’aggraver vos douleurs. Ce qu’il vous faut, c’est un lit qui garantit un bon alignement de votre colonne vertébrale. C’est aussi un lit accueillant et souple qui n’exerce pas de pressions sur les parties endolories de votre corps. Pour cela, le sommier à lattes actives vous est recommandé. C’est un modèle dont le niveau de fermeté est réglable en fonction de vos besoins.

Problème de santé mentale

Le manque de sommeil réparateur rend irritable et peut causer du stress. Or, l’accumulation de stress, combiné à la fatigue mentale et physique, entraîne la dépression. On sait que la dépression est une atteinte de la santé mentale, pouvant causer des effets néfastes sur la vie quotidienne.

Risques de maladies cardiovasculaires

La carence de sommeil augmente le risque d’infarctus et d’accident vasculaire cérébral. Mal dormir ne fait qu’aggraver le problème cardiaque. Une étude menée par des chercheurs de la China MedicalUniversity confirme ce constat.

Mauvaise hygiène de la literie

Le lit a pour principal rôle de maintenir le matelas en hauteur. Ceci afin d’éloigner le couchage des poussières et des saletés sur le sol. Ainsi, votre literie reste propre tandis que votre matelas est préservé de l’usure prématurée. La literie doit être également bien aérée afin d’évacuer l’humidité et l’odeur qui s’y incruste.

Aussi, il est important de choisir un sommier qui favorise la bonne circulation d’air à l’intérieur de la literie. Le modèle à lattes et le modèle à ressort sont les plus recommandés.

Allergie et maladies respiratoires

Un lit malpropre accumule des poussières, des peaux mortes et d’autres saletés. Il devient très vite un lieu de prédilection des acariens et des bactéries, surtout si l’humidité des sueurs s’y ajoute. Ainsi, les allergies et les problèmes de santé peuvent apparaître facilement. Les maladies respiratoires sont particulièrement à craindre.

Gênes pendant le sommeil

Un lit dont la taille est inadaptée peut être également qualifié de mauvais lit. En effet, se recroqueviller sur un couchage plus petit n’est pas bon pour vos articulations. De même, vous et votre partenaire pouvez-vous gêner mutuellement lorsque vous dormez sur un lit moins large. Il est recommandé de dormir sur un matelas de 20 cm plus long que soi. La norme pour un matelas deux places est de 160×200 cm.

Laisser une réponse