Le GPL : roulez plus propre et moins cher

Le secteur automobile connaît des heures agitées avec la lutte contre le réchauffement climatique. Les voitures à essence sont ainsi visées car la consommation d’essence contribue à aux émissions de gaz à effet de serre et autres particules polluantes. Des solutions sont recherchées pour commercialiser à grande échelle des carburants moins polluants. Le GPL en fait partie. Toutefois, il est parfois contesté. Certains estiment qu’il n’est pas si économique ou propre pour l’environnement. En réalité, il revêt bien ces deux qualités : il est propre été économique.

Qu’est-ce que le GPL et quel avenir pour le secteur automobile ?

Il s’agit d’un carburant provenant d’hydrocarbures légers, composé à partir du raffinage du pétrole pour 60% et de l’apport de gaz naturel pour 40%. Le mélange est essentiellement constitué par le butane et le propane.

Le secteur automobile est en train de s’adapter progressivement à une nouvelle exigence : produire des véhicules qui polluent moins. Cela signifie qu’il faut adapter toute une logistique pour répondre à cette demande. Les stations GPL sont ainsi en nombre croissant en France. Tout le territoire national est désormais équipé de stations GPL. Une station-service sur sept distribue actuellement du GPL.

Pour les automobilistes désireux de rouler au GPL, tous les constructeurs ne sont pas encore tournés vers cette option. Cependant, il est probable que l’offre sur le marché s’étoffe rapidement en raison des objectifs fixés par la Commission européenne en matière d’émissions de gaz à effet de serre qui doivent impérativement diminuer à court et moyen termes. Il est également possible de faire installer un kit GPL sur son véhicule. Il faut toutefois que l’opération soit effectuée par un installateur agréé.

Un carburant propre

Il est important de préciser qu’un carburant propre ne signifie pas qu’il ne pollue pas : il pollue moins que les autres. En l’occurrence, le GPL pollue beaucoup moins que les carburants traditionnels.

Bien qu’il provienne d’hydrocarbures, certes légers, l’impact du GPL sur l’environnement est faible. Sa consommation génère beaucoup moins de particules de dioxyde de carbone, de monoxyde de carbone et d’autres particules fines. Pour le dioxyde de carbone, les émissions d’une voiture fonctionnant au GPL sont 20% inférieures par rapport à celles produites par une voiture à essence classique.

Une solution plus économique

Il faut aussi apporter une précision importante : les moteurs GPL consomment plus de carburant que les moteurs à essence traditionnels mais le prix du litre de GPL est bien inférieur aux autres solutions proposées à la pompe. Pour un automobiliste, le litre de GPL coûte 50 voire 60 centimes moins cher que les autres essences. L’écart est considérable.

Outre le fait que le GPL ait le vent en poupe, le secteur automobile voit la demande croître à grande vitesse. Bien que le marché des voitures roulant au GPL est encore peu développé en France, cette dernière a connu en 2020 un véritable boom au niveau des immatriculations, sachant que de nombreux automobilistes font part de leur satisfaction d’avoir opté pour un tel véhicule, ravis d’économiser plusieurs centaines d’euros par an.

Les voitures roulant au GPL vont prochainement voir leur parc automobile augmenter. C’est une évidence. Qui n’a pas envie de rouler avec un véhicule qui impacte moins l’environnement et qui fait économiser d’importantes sommes d’argent en carburant ? Le GPL commence à faire partie des solutions du présent mais sera assurément une solution d’avenir.

Laisser une réponse