Ligue 1 : l’arbitrage en ligne de mire

La ligue 1 version 2008/2009 a-t-elle encore un intérêt au bout de 5 petites journées ? Deux résulats au minimum ont directement été influencé par un arbitrage douteux. Je posais la question de la protection des grosses écuries dans notre championnat en commentant le résultat inespéré de Lyon aux dépends de Nice, mais que dire du match Caen – Saint Etienne ? Aucune de ces deux équipes ne pouvant actuellement prétendre à quelque chose. Le plus décevant est que chaque journée apporte son lot d’erreurs grossières et ce souvent dans le même sens. photo credit: fripouillefatale Que faire quand des résultats sont ainsi directement influencé par un arbitrage plus que médiocre et quelles solutions y apporter ? Les arbitres sont-ils sous pression, si oui d’où vient-elle ?Mais surtout, que faire lorsque un de ces arbitres déclarent dans la presse s’être trompé et émet un doute sur ces autres décisions ? Un premier constat est que les juges de touche souffrent d’un manque d’assurance face à l’arbitre du centre, dans plusieurs cas, ces premiers sont revenus sur leur décision après validation ou non par l’arbitre principal sans aucune concertation. Un deuxième constat est que l’attitude conservatrice de Platini nuit au football mondial, la vidéo devra à un moment ou un autre faire son apparition au moins sur les phases litigieuses amenant un pénalty ou un coup franc dans les 30 derniers mètres. Il serait de bon ton de durcir les sanctions envers les tricheurs, simulateurs et autres danseuses de tout poil, le carton jaune devrait être systématique dans ces cas là, voire même le rouge en cas de simulation dans la surface adverse. Enfin et malheureusement, les recours devant la ligue n’aboutissant que dans certains cas, les clubs devraient systématiquement saisir un tribunal civil, comme peut-être Nice dans les jours à venir. Espérons un éclaircissement ou une prise de position de la ligue (autre que des nouveaux logos) dans les semaines à venir et un bon turn over des hommes en noirs pour la prochaine journée.

Laisser une réponse