Séjour de découverte culturelle et artistique au pays du Dragon

Le Vietnam figure aujourd’hui parmi les destinations balnéaires qui bénéficient d’une renommée mondiale. Ce sont surtout les vacanciers et les jeunes couples qui choisissent le pays du Dragon pour passer d’agréables moments en famille ou profiter d’une lune de miel originale dans ce petit pays d’Asie du Sud-Est. Mais partir au Vietnam, c’est aussi s’apprêter à une découverte culturelle. Les spécificités de l’art et de la culture de la nation se dévoileront aux routards à travers certains sites et pratiques particulières.

Détour au musée des beaux arts

Le Bao tang My Thuat, c’est ainsi que les habitants appellent le musée des beaux arts qui se trouve à Hanoï. L’établissement regroupe les objets et oeuvres témoignant des spécificités de la culture et du style créatif des artistes locaux. L’endroit mérite bien le détour et sera à inclure dans un circuit au Vietnam. Sur les lieux, les visiteurs seront surpris par l’architecture moderne de ce bâtiment qui normalement devrait avoir le même aspect que le Temple de la Littérature qui est juste à côté.

Les voyageurs sauront assez tôt que cette résidence avait d’abord été un ancien collège catholique pour jeunes filles avant d’être consacré musée en 1966. Et avec ces trois étages et ces quelque 4500 m² d’espace, ce domaine recèle une large collection d’objets tels que les sculptures, les céramiques et les peintures sur soie.

En visitant le rez-de-chaussée, les routards auront le temps d’admirer la Jarre de bronze de Dao Thinh, une urne de 2500 ans qui est considérée comme une véritable relique nationale. Un peu plus loin, la sculpture en bois de la déesse Bodhisattva Guan Yin est une représentation de cette divinité « aux Mille Mains et aux Mille Yeux » que le Vietnam semble partagée avec la Chine si on en croit la mythologie.

De l’autre côté, les statues de moines et de Bouddha ainsi que les tableaux et les sculptures nous rappellent les fameuses dynasties d’une ancienne époque. Celles de Tran et de Lýy constituent, par exemple une grande partie de l’héritage culturel vietnamien. En observant quelques gravures sur bois en couleur et peintures sur soie, les visiteurs constateront l’importance de l’influence européenne dans le monde de l’art au pays du Dragon.

Le thé, une particularité culturelle à découvrir au Vietnam

À l’instar du saké japonais, le thé semble être une boisson culturelle au Vietnam. Les voyageurs sauront que des concours sont même organisés régulièrement dans le pays pour déterminer les grands artistes préparateurs de thé.

Mais en quoi cette plante aux vertus désaltérantes et aromatiques est-elle si importante pour les Vietnamiens ?

Et bien, il faut savoir que de ce côté-ci de l’Asie, l’art du thé est un domaine à prendre au sérieux. Depuis le choix de la plante jusqu’au moment de la dégustation en passant la préparation et l’infusion, la tâche demande un certain savoir-faire. C’est en explorant les villages de Quang Ba à Hanoï que les visiteurs auront la meilleure occasion d’assister à chaque étape de l’élaboration de la boisson. Les vacanciers pourront même apprendre à faire du thé au lotus, une formule particulière qui s’apparente à une véritable petite aventure culinaire.

Laisser une réponse