Qu’est-ce que le monitoring médical ?

De nos jours, le grand public a soif de connaissances, il souhaite tout savoir, et ce, sur tous les sujets. C’est dans cette optique que le concept de « monitoring médical » vous est présent.  Le terme « monitoring » est un terme anglais dont la traduction est la surveillance. Ainsi, le monitoring médical consiste à surveiller les fonctions vitales d’une personne malade à l’aide d’un appareil médical appelé « monitor » ou « scope ». Dans le jargon médical, le terme employé pour désigner cette action est « scoper un patient ». Relié au patient par l’intermédiaire d’électrodes, le monitor permet de surveiller des fonctions vitales telles que le rythme cardiaque, le pouls, la température, la tension artérielle ou encore le taux d’oxygène dans le sang (SpO2). Possédant la forme d’un écran TV, le monitor mesure, enregistre et affiche en temps réel les données récoltées. Le monitoring médical sert donc à en savoir plus sur l’état de santé d’un patient, en vue d’une évolution clinique ou thérapeutique. Dans le cas où les fonctions vitales du patient présentent un problème, l’appareil émet une alerte visuelle et sonore pour faire intervenir un médecin ou une infirmière. On l’utilise aussi pour réaliser des tests de monitoring qui vont permettre de suivre des affections chroniques ou récidivantes.

Quelles situations requièrent du monitoring médical ?

Le monitoring médical possède plusieurs fonctions utiles au praticien pour s’occuper d’un patient. En général, le monitoring médical se pratique en clinique par des praticiens confirmés. Dans ce cas de figure, le monitoring permet de faire de diagnostics de fonctions vitales par différents tests. Par exemple, pendant un test d’orthostatisme ou de glycémies, le monitoring médical permet de suivre la tension artérielle d’un patient. Outre le diagnostic, on peut parler de dépistage pour prévenir une anomalie. Il peut s’agir d’une anomalie clinique, morphologique ou biochimique. Dans la même optique, il y a la détection d’une aggravation ou d’une récidive d’une affection qui peut évoluer. Les maladies cancéreuses sont les plus concernées. Le monitoring est utilisant dans le cadre d’une thérapie pour évaluer le degré d’efficacité d’un traitement. En fonction du résultat, le thérapeute va ajuster la posologie d’un médicament ou en changer. Mais le monitoring médical peut aussi être utilisé n’importe où par les équipes du SAMU pour utiliser un pour défibrillateur.

Quelles sont les perspectives et limites du monitoring médical ?

À l’heure actuelle, le monitoring médical est indispensable pour traiter des patients et sa nécessité sera d’autant plus grande dans la future. Avec l’évolution de la technologie et la généralisation de l’informatique médicale, l’utilité du monitoring médical va s’agrandir. Les modèles de monitor actuel proposent déjà des fonctionnalités de plus en plus pratiques comme la transmission de l’affichage à distance (Wifi) et l’enregistrement des paramètres sur papier. En outre, de nouveaux tests sont développés par les chercheurs pour diagnostiquer, dépister et analyser l’état de santé des malades. Toutefois, même en tenant compte des possibilités offertes par le monitoring médical, une surveillance humaine s’avère indispensable. De ce fait, une évolution de monitoring doit aussi nécessiter une mise à jour drastique des pratiques en médecine moderne. (en savoir plus)
Laisser une réponse