Les sites naturels à explorer lors de séjours aux USA

Les États-Unis ne sont pas uniquement connus pour ses grandes villes animées. Cette contrée est aussi célèbre pour ses sanctuaires naturels. Ces endroits offrent aux routards la chance de vivre des vacances inédites. De plus, ils donnent aux estivants l’opportunité de s’adonner à une multitude d’activités remarquables en solo ou en famille.

Le parc national du Grand Canyon, une destination immanquable des USA

Un voyage au pays de l’oncle Sam est une occasion pour les touristes d’explorer le parc national du Grand Canyon. Cette réserve de près de 4 927 km² est l’un des endroits les plus visités du territoire. Elle est mondialement connue pour son canyon qui offre des paysages hors du commun. En se rendant dans ce havre de paix, les vacanciers verront 89 espèces de mammifères. Parmi les spécimens qui peuplent cet endroit, on peut citer le puma, la chèvre des montagnes Rocheuses et le coyote. Les passionnés d’ornithologie apercevront également 355 espèces d’oiseaux, dont le condor de Californie. Mis à part la faune, les globe-trotteurs ont la possibilité de se rendre au Grand Canyon Skywalk. Ce point de vue en forme de fer à cheval permet de profiter de magnifique panorama. Pour information, les visiteurs doivent mettre des sur-chaussures pour éviter de glisser sur le sol en verre.

Le parc national de Yellowstone, un site aux mille merveilles des USA

Plus ancienne aire protégée de la planète, le Yellowstone est un parc fascinant situé les États du Wyoming et du Montana. Cette réserve de biosphère est réputée pour ses phénomènes géothermiques. Elle est une adresse appréciée des amoureux de la nature lors de leurs séjours aux USA. En s’aventurant dans ce havre de paix, les routards peuvent voir le Grand Prismatic Spring. Ce bassin est la plus vaste source chaude du continent américain. Il abrite des organismes thermophiles qui colorent ses eaux en bruns, jaunes, bleus et verts. Les passionnés d’ornithologie ont aussi la possibilité de photographier 311 espèces d’oiseaux. Parmi les spécimens recensés, on peut citer le plongeon huard, le pélican blanc d’Amérique et le balbuzard pêcheur. Par ailleurs, une escapade dans ce site est une opportunité pour les amoureux de nature de voir des bisons. Ces animaux sont les mammifères officiels des États-Unis.

Le parc national des Everglades, un sanctuaire sauvage des États-Unis

Le parc national des Everglades est une destination à ne pas rater lors d’un séjour de découverte aux États-Unis. Cette zone protégée de 6 105 km² se trouve à cheval entre les comtés de Miami-Dade, Monroe et de Collier. À l’instar des autres réserves du pays, ce site a été créé pour préserver un écosystème fragile. En visitant cet endroit, les amateurs de birdwatching verront plusieurs espèces d’oiseaux. Parmi les spécimens communs, il y a la spatule rosée, le dindon sauvage et martin-pêcheur d’Amérique. Les touristes croiseront également des mammifères et des reptiles menacés comme le crocodile américain, la panthère de Floride. Outre la faune, une écharpée dans ce parc est une occasion pour les estivants de voir plusieurs variétés de plantes. Pour information, la période parfaite pour s’aventurer dans ce havre de paix est entre décembre et mars. Pendant cette partie de l’année, les moustiques sont moins actifs.

Laisser une réponse