Comment gérer son trac en public ?

La peur de la prise de parole en public, ce qu’on appelle plus communément « le trac », est naturelle. Tout monde ressent le trac avant d’affronter une audience. La seule différence entre ceux qui surmontent cette peur et ceux qui se laissent dominer par elle se trouve dans la gestion du trac. Le beau parleur n’est absolument pas quelqu’un dénué de cette peur de parler en public, mais quelqu’un qui sait la gérer.
Si vous désirez devenir un beau parleur à votre tour, vous devez apprendre la gestion de votre trac. Dans cet article, vous allez trouver 5 conseils pour mieux gérer votre trac lors des prises de parole en public.

La méditation pour meilleure gestion du trac

La méditation confère une meilleure gestion de ses émotions. Avec une pratique quotidienne de la méditation, vous saurez mieux contrôler votre trac et lâcher prise avec vos pensées et émotions négatives lors des prises de parole en public.
La respiration profonde avant la prise de parole en public
Aussi, la respiration profonde vous aide à vous apaiser avant d’affronter un public. Si, dès à présent, vous faites plusieurs respirations profondes, en prenant bien le temps d’inspirer et expirer profondément, vous allez remarquer qu’un sentiment de détente va s’installer. Adopter ce réflexe lorsque vous ressentez le trac vous permettra d’évacuer une partie de votre nervosité avant les prises de parole en public.

La préparation : le secret des « beaux parleurs »

On admire les beaux parleurs pour leur aisance orale, en pensant qu’ils sont naturellement doués pour s’exprimer. Or, leur aisance est davantage le fruit d’un grand travail en amont que d’une qualité innée.
Quand vous maîtrisez parfaitement votre sujet, il est bien plus simple de l’enseigner à son audience. Les excellents conférenciers sont d’incroyables travailleurs qui connaissent leur discours sur le bout des doigts. Ils relisent leurs notes et s’entraînent à les réciter plusieurs fois par jour. Certains consacrent une heure entière de préparation pour chaque minute de conférence. Puis, en se sentant bien préparés, ils sont plus sereins et décontractés le jour J.

La préparation mentale

Certains conférenciers pratiquent la préparation mentale — tel un sportif de haut niveau avant une compétition — afin de préparer au mieux leur performance orale. Il existe une pléthore d’outil, comme la visualisation créatrice, l’autohypnose, l’autosuggestion et bien d’autres, qui aide à se préparer mentalement à parler en public. Elle peut être accompagnée par un coach et aide à mieux gérer son trac en public.
La pratique fait le beau parleur !

Enfin, la gestion du trac s’apprend avec la pratique. L’excellence vient avec la répétition et plus vous affrontez votre trac, plus vous vous en désensibiliser.
Si vous faites la même conférence devant un public différent, la répétition est aussi un bon exercice pour préparer ses prochains discours. Et, à chaque prise de parole en public, vous gagnez en expérience et devenez plus à l’aise.

 

 

Laisser une réponse